Les défis de la vie Assis, regarder, herbe, colline - Les défis de la vie Bannière

Crises de panique


Crises de panique – Le scénario habituel
Imaginez ce scénario habituel d’une crise de panique : Vous êtes réveillé au milieu de la nuit par une sensation douloureuse qui traverse votre poitrine. Pire que la douleur, c’est ce pressentiment de danger imminent qui vous envahit pendant que vous êtes là dans le noir à vous demander ce qui vous arrive. Vous ressentez des pulsations dans la tête, et des nausées peu après. Vous vous demandez si vous n’êtes pas en train de faire une indigestion aiguë …ou…serait-ce votre cœur ?

La peur rend la douleur encore plus intense. Vous avez désespérément besoin qu’on vous rassure et vous réveillez votre femme (ou votre mari), espérant qu’elle le fera. Au lieu de cela, elle saute du lit et insiste pour que vous alliez aux urgences. Pendant qu’elle vous pousse vers la porte, vous commencez à trembler et vous suffoquez. A l’hôpital, après quelques examens de routine, le médecin déclare que votre cœur est solide comme un bœuf. Aurait-il murmuré quelque chose au sujet de crises de panique ? Il vous renvoie à la maison avec quelques cachets pour vous calmer et vous dit d’appeler votre généraliste dans la matinée pour le suivi.


Crises de panique – Pourquoi moi ?
Chacun sait ce qu’est une crise cardiaque et celui ou celle qui y est sujet reçoit rapidement le soutien et la compréhension de sa famille et de ses amis. Mais que se passe-t-il lorsqu’une personne subit une crise de panique ?

Beaucoup de gens voient les crises de panique comme un signe de faiblesse ou un problème psychologique qui se passe « seulement dans la tête. » La victime d’une telle crise pose souvent la question : « Pourquoi moi ? Je suis un individu fort, accompli et capable. » Malheureusement les crises de panique ne respectent personne. En fait, les natures fortes et silencieuses sont plus sujet aux crises de panique.


Crises de panique – information et prévention
Les crises de panique sont des réponses amplifiées au stress. C’est un moyen pour le corps d’attirer l’attention d’une personne qui ne gère pas bien les situations de stress. Habituellement les effets de la panique ne se font pas sentir au milieu de la situation de crise, mais plus tard, après que l’adrénaline ait fait son travail et laissé ses marques.

Gérer le stress avec bon sens implique un comportement et mode de vie équilibrés et une façon de penser positive. Prendre du temps pour « s’arrêter et sentir le parfum des roses », apprendre à se détendre, faire de l’exercice régulièrement et dormir suffisamment sont d’excellents moyens de gérer physiquement le stress. À la fin de la journée, laissez aussi le temps à votre esprit de se détendre et se recentrer.

La Bible est une source de sagesse divine pour la prévention de la panique. Dans Philippiens 4:4-8 Dieu promet de donner sa paix à tous ceux qui lui feront confiance au milieu des catastrophes et du stress quotidien : « Réjouissez-vous toujours dans le Seigneur ; je le répète, réjouissez-vous. Que votre douceur soit connue de tous les hommes. Le Seigneur est proche. Ne vous inquiétez de rien; mais en toute chose faites connaître vos besoins à Dieu par des prières et des supplications, avec des actions de grâces. Et la paix de Dieu, qui surpasse toute intelligence, gardera vos coeurs et vos pensées en Jésus-Christ. Au reste, frères, que tout ce qui est vrai, tout ce qui est honorable, tout ce qui est juste, tout ce qui est pur, tout ce qui est aimable, tout ce qui mérite l'approbation, ce qui est vertueux et digne de louange, soit l'objet de vos pensées. »


Crises de panique – un témoignage
J’ai ressenti une oppression au niveau de ma poitrine et des essoufflements. Une pensée m’a traversé l’esprit : « Est-ce que je suis en train de faire une crise cardiaque ? » J’ai été saisi de peur. En voulant échapper à cet état, j’ai quitté mon bureau et je me suis dirigé vers l’hôpital. Évidemment, les médecins n’ont rien trouvé d’inquiétant. Des mois plus tard les médecins ont établi que j’étais sujet à des crises de panique. Avec les années j’ai appris la meilleure façon de combattre les crises de panique. Je trouve l’assurance dans ma foi en Dieu. Jésus a dit : « …voici, je suis avec vous tous les jours, jusqu'à la fin du monde » (Matthieu 28:20). Je suis réconforté de savoir que Jésus-Christ est toujours avec moi – même pendant une crise de panique. Je me tourne immédiatement vers Dieu dans la prière. La Bible dit : « Déchargez-vous sur lui de tous vos soucis, car lui-même prend soin de vous. » (1 Pierre 5:7). Il n’est pas facile de choisir la foi plutôt que la peur au milieu d’une crise de panique. Lorsque je prie pendant une crise de panique, je réalise que je ne suis pas seul. La présence réconfortante de Dieu retire le dard de la panique au milieu de la crise. Si vous ne connaissez pas le Seigneur comme votre Sauveur personnel, vous devriez songer à la possibilité de trouver la paix au lieu de la panique dans les bras aimants de Jésus. Je suis venu à la connaissance du Seigneur à travers le réconfort et la délivrance que j’ai trouvés en lisant la Bible dans les moments de peur intense. La peur m’avait rendu incapable de sortir de la maison, mais Dieu a touché mon cœur et m’a donné la force de franchir mon espace de bien-être et de confort. Je sais qu’il peut le faire pour vous aussi.

Connaître la paix de Dieu – en savoir plus !



Que pensez-vous?
Nous avons tous péché et méritons le jugement de Dieu. Dieu, le Père a envoyé son Fils unique afin que ce jugement soit exécuté sur lui pour ceux qui croient en lui. Jésus-Christ, Créateur et Fils éternel de Dieu, a vécu une vie sans péché, nous a tellement aimés qu’il est mort pour nos péchés, a pris sur lui le châtiment que nous méritions, a été mis dans un tombeau, et est ressuscité des morts C’est ce que la Bible. affirme. Si vous croyez sincèrement et recevez ces vérités dans votre cœur, si vous acceptez Jésus-Christ comme votre seul Sauveur en déclarant « Jésus est le Seigneur », vous serez sauvé du jugement ande Dieu et passerez l’éternité avec lui au ciel.

Quelle est votre réponse?

Oui, je veux suivre Jésus

Je suis un disciple de Jésus

J'ai encore des questions





Comment puis-je connaître Dieu?




Si tu es mort, pourquoi Dieu te laisserait-il au paradis?


Droits d'auteur © 2002-2020 AllAboutLifeChallenges.org, Tous les droits sont réservés